Créer un site internet

Si tu le veux

Parce ce que tu as su lire

Derrière mon visage impassible.

Parce que tu as osé m’écrire

Pour repousser les possibles.

 

Puisque tu m’offres tes baisers

Comme s’ils étaient les premiers.

Puisque nos corps s’impatientent

Dans ces trop longues attentes.

 

Parce qu’à nouveau ensemble,

Les mots viennent comme une évidence.

Parce que mon cœur tremble

De ces trop longues absences.

 

Puisque nos vies se métamorphosent,

Mais que le temps se fait prier.

Puisque je ne peux pas dire en prose,

Les sentiments que tu as éveillés.

 

Parce que tu ne sais pas encore

Que tu es divinement belle.

Parce que tu ne cacheras plus ton corps,

Au gré de nos plaisirs charnels.

 

Parce que tout simplement tu me regardes,

J’aime être à tes côtés.

Puisque pour moi, tu as baissé ta garde,

Si tu le veux, je vais t’aimer. 

 

carolus-duran-le-baiser.jpg