Créer un site internet

Mélancolie vespérale

Il n’y a que les matinées qui sont belles.

Lorsque l’aube cède à l’aurore,

Le jour se lève sur un possible éternel,

Tout commence encore !

 

Il n’y a que les matins qui sont doux.

Lorsque la nuit cède à la lumière,

Les chats gris deviennent roux,

Le rideau s’ouvre sur la première !

 

Il n’y a que les matins qui sont beaux.

Lorsque tu sommeilles de paresse,

Les rêves ne sont plus que lambeaux,

Ton corps chaud cède à la caresse !

 

Il n’y a que les matinées qui chantent.

Lorsque ma mémoire se berce 

Des rengaines qui me hantent,

Les souvenirs tombent à verse !

 

Puis le soleil passe au quotidien.

On abrite à l’ombre de sa main

Le regard pointé au lendemain,

Le cœur lourd est méridien !