poetedoccasion.com

Il faut être réaliste,

inexorablement, mon nom s'inscrit sur  la longue liste

de ces poètes d'un jour

qui finissent par faire rimer amour avec toujours.

Tu pourrais toujours faire mine

De lire les alexandrins de Racine.

Tu pourrais, sans en avoir l'air,

faire semblant de me comparer à Baudelaire.

Mais je verrai bien dans tes yeux, sans flamme, au repos

La pauvreté de mes propos.

Non, inutile de simuler les compliments

Pour cacher la tiédeur de mes serments.

Face à ce défi intemporel,

Il ne te restera alors plus qu'une chose à faire :

Te frotter les mains, parodier Brel

Et crier : vieillir la belle affaire !

Pour se débarrasser du bonhomme,

Connecte-toi sur le site

poetedoccasion.com,

L'inscription est gratuite.

Avec quelques mots de mes exploits passés

En guise de louanges,

Tu pourras troquer ton trouvère émoussé.

Et ce serait bien le diable,

Si tu ne pouvais tirer de cet échange

deux chaises et une table.

Poetedoccasion

×