Un hérisson amoureux

Un bel hérisson à l’allure ma foi bien mise

Claironnait à tout venant qu’il avait trouvé sa promise.

Pour sûr, jamais il n’avait vu plus belles épines !

Par tout le pays, il chanta les louanges de sa douce aubépine.

Depuis deux mois, pas un jour sans qu’il ne lui rendît visite

Mais la belle, atone, semblait indifférente à ce parasite.

Pour seule réponse à ses prières, pas un geste, pas un rictus !

Que l’amour est aveugle pour la beauté d’un cactus !

×