Sale temps

Sale temps pour faire la fête,

Partout ça crève, partout ça pète !

Des connards déclinés en "istes"

Sautent et tirent à l'improviste.

Il faut fuir sous la mitraille,

La rue comme champ de bataille.

 

Ouvre ton parapluie,

Sous cette parabole, mettons-nous à l'abri !

Ouvre une parenthèse,

Que la fureur, le bruit se taisent !

Bien au chaud dans ce bunker,

Baissons les armes, haut les cœurs !

 

Sale temps pour les petits,

Tant pis si tu n'as pas réussi.

Si tu es gros, tu te gaves,

Tant pis pour les caves.

Partout où que tu naisses,

Soit tu paies, soit tu encaisses.

 

Ouvre ton parapluie,

Sous cette parabole, mettons-nous à l'abri !

Ouvre une parenthèse,

Que les tiroirs-caisses se taisent !

Bien au chaud sous ton pébroc,

Rires et baisers en guise de troc !

 

Sale temps pour la planète,

  Ça pue, ça fume au dessus de nos têtes.

Impossible de se mettre au vert,

Ça sent le roussi comme en enfer.

On accumule, on roule idiot,

On se rassure en mangeant bio.

 

Ouvre ton parapluie,

Sous cette parabole, mettons-nous à l'abri !

Ouvre une parenthèse,

Que les cheminées se taisent !

Tellement chaud que je transpire,

Sers moi fort que je respire !

 

Sale temps pour l'agora,

C'est à désespérer de l'électorat.

La démocratie tombe par terre,

Pas la faute à Voltaire.

On joue avec le bulletin de vote

Comme les cartes à la belotte.

 

Ouvre ton parapluie,

Sous cette parabole, mettons-nous à l'abri !

Ouvre une parenthèse,

Que les populistes se taisent !

Bien au chaud dans ce forum,

Nos idéaux pour décorum.

×