Créer un site internet

A cœur armé

Je la voyais arriver avec sa petite jupe à fleurs

Et son parfum dans le cou

Je la voyais arriver avec son grand cœur

Et cette envie de nous

 

Elle venait sans munition

Pour mieux me mettre à découvert

Elle venait sans inquisition

Essayer sa pantoufle de vair

 

Elle murmurait ses « je t’aime »

Comme Cyrano à l’oreille de Roxane

Elle disait «  celui qui sème

Ne craint pas le bonheur qui se fane »

 

Elle hissait le drapeau blanc

Je n’avais plus de position à tenir

Elle s’offrait à son amant

Rien ne laissait présager le duel à venir

 

Elle dégainait son « est-ce que tu m’aimes ? »

Comme l’inspecteur Harry son Magnum

Elle disait « récolte ce que tu sèmes ! »

Aiguisant la faux de son ultimatum

 

Le cœur sur ma tempe ou sur la sienne

C’est notre amour qu’elle mettait en joue

Avant que les larmes ne viennent

Il me fallait désamorcer ce joug

 

Je la voyais partir avec cette envie dans les yeux

De se prendre à mon cou

Je la voyais partir avec pour seul vœu

De se battre encore avec nous