A bruxelles

A Bruxelles

ou

Les pérégrinations d'un valétudinaire amoureux

 

Je t'attendrai à la station Sainte Catherine

Avec trois roses et deux cachets d'aspirine

Qui de mon cœur ou de ma tête bât le plus fort

Ton image martèle chaque seconde, encore et encore

 

Je flânerai place du Béguinage

Avec ma valise et ma crème anti-âge

Quelle wallonne logera un vieux célibataire

J'ai déjà le bail et ton nom pour colocataire

 

Je ferai une pause à la maison Horta

Avec un mouchoir et un tube d'arnica

Qui des chagrins ou des bosses laissent des traces

Je ne crains plus les coups si tu me fais une place

 

Je déjeunerai au restaurant Les Filles

Avec un journal et une paire de béquilles

Qui  de ce monde ou de mes jambes flancheront

Ensemble fuyons les fous et les aliborons

 

Je prierai à la cathédrale Sainte Gudule

Avec un cierge et une boîte de pilules

Quel Saint faut-il prier pour être plus valide

Je ne vénère que toi, ce n'est pas paridiscide

 

Au Grand Sablon, je serai au marché des antiquaires

Avec un air de chaland et une potion d'apothicaire

Qui à la criée ou à l'encan troquerait ses souvenirs

Je te donne tout si tu nous offres un avenir

 

Je passerai la soirée au pied de l'Atomium

Avec mon horoscope et un comprimé de valium

Qui des astres ou de la science faut-il consulter

Je crois à notre étoile, elle se nomme félicité

 

J'aurais voulu te croiser à la sortie de l'Albertine

Tu m'aurais souri de ta joie adamantine

Tu m'aurais guéri de cette hypocondrie

J'aurais épuré mes poèmes de cette élégie

×