Cabotage libertin

Sur ta peau sèche

Grain de sable

Ma main cherche

La coque du diable

 

Joueuse et patiente

Elle glisse côté lune

Sur la bonne pente

Entre les deux dunes

 

Effleurer la corolle

Pour que s’ouvre le calice

Perdre la boussole

A l’index de ce délice

 

Revenir au majeur

La voyageuse a sa mire

Elle suit un autre ailleurs

De volupté en gémir

 

De la poupe à la proue

L’estran se dessine

Déjà l’écho du courroux

De la tempête qu’on devine

 

L’aventureuse ondoie

La vague se cambre

Au bout des doigts

Un parfum d’ambre

 

De roulis en ressac

De charybde en Scylla

De pause en attaque

De miel en orgeat

 

L’impudente s’efface

D’un geste mutin

De marée lasse

Le phare s’éteint

×